Pompe à chaleur

Chaque jour l’énergie fournie par les rayons du soleil est conservée par la terre, l’eau et l’air. Les pompes à chaleur permettent de capter cette énergie, et de la réutiliser comme ou comme climatisation, mais également pour produire de l’eau chaude sanitaire. Cette nouvelle façon d’utiliser les ressources de la nature, permet de réduire jusqu’à 75% les factures de chauffages.

Les différentes installations

L’énergie peut être récupérée à partir de plusieurs sources, comme le sol, l’air ou encore l’eau. Il existe donc différentes installations possibles, en fonction de l’élément que l’on veut traiter.

La classique dite « air/air » ou climatisation réversible:

Le principe de ce système est de puiser les calories présentes dans l’air extérieur, pour les transformer en air chaud dans votre habitation sous forme d’air pulsé. Cette installation nécessite une unité extérieure qui jouera le rôle de récepteur de calories et des unités intérieures qui diffuseront la chaleur.

Il existe plusieurs types d’unités intérieures qui s’intégreront parfaitement à vos pièces:

  • Console
  • Plafonnier
  • Emetteur mural
  • Gainable
  • Splits, …

A savoir : Depuis 2009, les installations de type air/air ne bénéficient plus de crédit d’impôts.

L’aérothermie dite « air/eau » :

C’est le même principe que pour le système air/air, à la différence que les calories captées sont transmises par un circuit hydraulique, qui alimentera des ventilo-convecteurs. Ce système permet également de rafraîchir les pièces en été. Un installation de ce type est assez simple à mettre en œuvre et peut se substituer facilement à une chaudière traditionnelle (fioul ou gaz).

La géothermie dite « eau/eau » :

Ce système permet de récupérer les calories retenues par l’eau dans les nappes phréatiques, en utilisant des capteurs, des sondes ou bien en faisant des forages. Cette une installation très performante quelque soit la température extérieure. Le système peut être relié à différents appareils comme un plancher chauffant, des radiateurs,…

La géothermie dite « sol/eau » :

Ce système utilise des tubes enterrés, qui peuvent être soit horizontaux, soit verticaux et permettent de capter les calories de votre sol. La configuration des tubes dépend essentiellement du type de votre terrain et de l’isolation de votre maison.

A savoir : une installation comprenant des capteurs horizontaux demande une superficie de tubes de 1.5 à 2 fois la surface habitable à chauffer.

Chacune de ces installations peut être adaptées pour tous type de , incluant également les piscines.

Comment choisir la la mieux adaptée ?

Il est nécessaire pour une installation de ce type de faire une étude approfondie pour garantir son bon fonctionnement. Afin d’évaluer quelle correspond le mieux à votre environnement, nous vous recommandons d’utiliser les outils que nous mettons à votre disposition et qui vous permettront de réaliser un pré-devis de votre projet.

Vous pouvez également faire appel à nos différents partenaires, pour réaliser un diagnostique. De plus, nos partenaires travaillent avec des banques qui facilitent les emprunts pour les projets concernant les énergies renouvelables, et vous garantissent la venue d’un technicien à votre demande, pour type de dépannage.

Ce qu’il faut retenir

  • Il est nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée, pour faire une étude complète, afin de déterminer la faisabilité de votre projet et le système le mieux adapté.
  • Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour ce type d’installation (environs 50% sur le coût du matériel)
  • Vous pouvez profiter d’une TVA à 5.5% pour les travaux réalisés sur une habitation de plus de 2 ans.
  • En fonction de votre région et de votre situation économique, d’autres aides et subventions peuvent s’ajouter.
  • Partager ce lien :
    • Print
    • Facebook
    • email
    • Add to favorites
    • Google Buzz
    • LinkedIn
    • Live
    • MySpace
    • Netvibes
    • PDF
    • RSS
    • Twitter
    • viadeo FR
    • Wikio FR